Pragmatismes et philosophie américaine » James, Dewey et le pluralisme culturel